Parcours Danse / Édition 2008

Parcours Danse, c’est l’événement phare de La danse sur les routes du Québec. C’est un moment où artistes et diffuseurs se rencontrent, échangent et développent au fil du temps des affinités à long terme.

Durant trois jours, les participants partagent leurs réalités et leurs réalisations de création et de diffusion de la danse.

Parcours Danse permet à tous de faire des découvertes et de rester à l’affût des propositions et des initiatives qui ont cours au Québec en danse.

27 et 28 novembre 2008

Centre communautaire intergénérationnel d’Outremont

999, rue McEachran [métro Outremont]

Montréal

Parcours Danse Programme 2008

Les multiples visages de la danse!

Les 27 et 28 novembre, La danse sur les routes du Québec tenait son Parcours Danse, un des rendez-vous des plus appréciés du milieu de la diffusion culturelle et de la communauté de la danse. C’est au Centre communautaire intergénérationnel d’Outremont que se sont rassemblés plus d’une centaine de diffuseurs, de chorégraphes, de danseurs, d’agents de diffusion et de développement, de représentants de compagnies et d’instances gouvernementales et subventionnaires. Toutes et tous étaient animés par la même passion: celle que la danse de création suscite chez ses artistes et ses alliés, ainsi que chez les spectateurs, partout où elle a l’occasion de les rencontrer.

Sur scène ou sur film, en solo ou en groupe, ludique, dénonciatrice, poignante, provocante, désopilante ou troublante, la danse a emprunté de multiples visages tout au long de l’événement:

  • ceux de ses créateurs en résidence, les compagnies Mayday et Coleman Lemieux & Compagnie
  • ceux venus pour de belles échappées, Andrew Turner, Jean-Sébastien Lourdais et Lucie Carmen Grégoire
  • et ceux venus pour donner un aperçu de leur univers, Harold Rhéaume, Lina Cruz, Louis-Martin Charest, Naomi Stikeman et Manon Oligny.

La danse a également montré un visage réfléchi, celui de conférenciers venus partager leur longue et riche expérience de pionniers de la danse.

  • Dena Davida, directrice générale et artistique de Tangente invitait à explorer les diverses significations attachées à cette «curieuse pratique sociale» qui consiste à présenter et à assister à un spectacle de danse.
  • De leur côté, Martine Époque et Denis Poulin, directeurs de LARTech — laboratoire de recherche-création en technochorégraphie, proposaient de poser sur la danse d’autres regards et d’avancer avec elle sur des voies inédites, ouvertes par les nouvelles technologies.

Parallèlement à ces occasions de découvertes et de rencontres se tenaient, dans la journée du 26, trois activités invitant des groupes de participants à s’enrichir et à discuter autour de problématiques spécifiques.

C’est à l’Agora de la danse qu’une dizaine de chorégraphes en début de carrière ont pu échanger avec des diffuseurs de la province afin d’arriver à concevoir un portrait plus juste de la diffusion pluridisciplinaire au Québec. C’est dans ce même lieu que se tint ensuite une réunion de programmation à laquelle plus de 20 diffuseurs participèrent afin de discuter des propositions artistiques de la saison 2009-2010. La rencontre s’élabora dans l’optique de travailler tous ensemble à faciliter la circulation des compagnies de danse dans la province. Les échanges furent si denses et les participants si impliqués qu’un seul après-midi ne suffit pas! C’est donc très tôt le vendredi 28 que tous se réunirent de nouveau afin de s’assurer d’avoir bien analysé les différentes propositions.

La journée du mercredi fut également très mouvementée du côté du Centre communautaire intergénérationnel d’Outremont alors qu’un total de 20 personnes, exerçant pour la plupart les fonctions d’agents de développement, prenaient part à la formation Spectateur à l’œuvre donnée conjointement par Judith Lessard Bérubé et Nicolas Filion. Ce rendez-vous aura été caractérisé par une ambiance des plus amicales et un impressionnant dynamisme entre collègues éloignés qui profitent aussi de cet événement annuel pour se retrouver.

Mentionnons aussi que pour cette édition de Parcours Danse, nous étions heureux de voir sept nouveaux membres diffuseurs se joindre à la fête, soit quatre de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et trois de celle de la Montérégie. La danse sur les routes est en mesure de les accueillir pleinement au sein de son réseau cette année, grâce à un soutien accru du Conseil des arts et des lettres du Québec et à un généreux engagement de Rio Tinto Alcan envers la danse et la population saguenéenne.

Enfin, en ce Parcours Danse 2008, les visages de la danse étaient aussi ceux, tour à tour réjouis, intrigués et fascinés, des participants venus pour une immersion revigorante dans la danse, dans une atmosphère détendue propice aux rencontres, aux échanges et aux retrouvailles.

Abonnez-vous (RSS) Dernières nouvelles