Formation

Groupe de codéveloppement | Médiation en danse

Crédit photo

Interprète(s) sur la photo: Laurent Frey

Date

mars, avril, mai 2024

Heure

9h à 10h30

Lieu

En ligne, sur zoom

Coût

125 $ + tx.

À qui s'adresse cette formation?

Agent.es de développement, programmateurs et programmatrices, travailleurs et travailleuses culturel.les pour un lieu de diffusion.

Description

Le groupe de codéveloppement offre un mode de collaboration qui permet l’échange de savoirs et d’expertises dans le but d’apprendre et d’améliorer les pratiques. La technique est simple, à chaque rencontre, un.e participant.e expose un enjeu, une situation, un objectif, une volonté de développement en médiation pour la danse. Les membres du groupe partagent des situations vécues, proposent des idées pour identifier des actions directement et rapidement applicables sur le terrain.

Le groupe est constitué de 4 à 8 personnes qui s’engagent à participer à toutes les rencontres et à respecter la confidentialité des échanges.

Durée des rencontres : 1 h 30.

Niveau : débutant.e.

Objectifs de chaque rencontre :

  • Développer une intelligence collective;
  • Partager des expériences;
  • Échanger sur des situations concrètes;
  • Identifier des actions prioritaires à mettre en oeuvre facilement.

    Dates des rencontres :

  • Vendredi 15 mars, 9 h à 10 h 30;
  • Jeudi 28 mars, 9 h à 10 h 30;
  • Lundi 8 avril, 9 h à 10 h 30;
  • Lundi 22 avril, 9 h à 10 h 30;
  • Vendredi 3 mai, 9 h à 10 h 30;
  • Lundi 13 mai, 9 h à 10 h 30.

  • Objectifs d'apprentissage

  • Stimuler l’échange d’expertise et l’émulation;
  • Identifier des actions pour répondre aux enjeux individuels et collectifs de médiation pour la danse.

  • Formateur.trice

    Simon Ampleman

    Directeur artistique

    Formé à l’École de danse contemporaine de Montréal, Simon Ampleman n’a jamais cessé de perfectionner sa pratique, notamment en poursuivant des stages à Vienne (Impuls Tanz), à Bruxelles (P.A.R.T.S.), à Tel-Aviv (Batsheva, bourse du CALQ) et à New York. Après avoir eu la chance de travailler comme interprète pour plusieurs chorégraphes montréalais ainsi que sur des projets novateurs avec Moment Factory et C2M, Simon Ampleman a développé une démarche artistique unique pour la création d’œuvres chorégraphiques et participatives (danseurs et non-danseurs) dans lesquelles « l’effet humain » (en référence à « l’effet papillon ») tient une place centrale. Personnalité phare en médiation artistique dans le milieu de la danse, il a mené bon nombre de projets de création en lien avec plusieurs institutions culturelles, scolaires et politiques, au Québec et en France (Paris, Dieppe, Caen, Tours). Il fut également porte-parole du Festival Accès Danse 2018 et de l’Intercollégial de danse en 2019. Le projet de résidence de création en milieu scolaire Moi, Hier et Demain a remporté le prix Essor.

    Aide aux frais de séjour

    Non applicable

    Désolé!

    L’organisation sélectionnée n’est pas
    membre de La danse sur les routes.