Compagnies / Danse K par K

Présentation de la compagnie

Fondée à Québec en 2005 par la chorégraphe Karine Ledoyen, la compagnie Danse K par K a une approche favorisant le mélange des formes d’expressions permettant le développement d’idées neuves pour la création, la production et la diffusion de la danse contemporaine.

La compagnie et Karine Ledoyen ont fait leur marque au Québec et à l’international au début des années 2000 avec le projet populaire Osez!. Le projet s’est produit neuf années consécutives sur différents quais du Québec et d’Europe (2002 à 2010). Le projet Osez ! a eu un impact significatif sur le développement et la démocratisation de la danse contemporaine au Québec. Le concept Danse salon créé en 2017 et récipiendaire du prix Dense danse « spectacle surprise » de l’année se trouve dans la même famille que le projet Osez!. Ces projets favorisent une culture chorégraphique appelant à redéfinir l’expérience de la danse.

À travers sa démarche artistique, Karine Ledoyen s’intéresse à la « fragilité » mise en scène et dans les corps. Plusieurs stratégies s’organisent pour mettre de l’avant cette quête, et depuis 2010 en collaboration avec l’artiste Patrick Saint-Denis, la compagnie travaille sur les questions d’intégration de dispositifs numériques scéniques à la danse.

Forte de douze ans d’existence, la compagnie Danse K par K ne cesse de se renouveler et d’être un pôle complémentaire et essentiel pour un développement chorégraphique durable. Depuis 2017, Danse K par K est compagnie résidente de la Maison pour la danse de Québec.

Contact

  • Danse K par K