Compagnies / Stéphanie Decourteille

Spectacles

Présentation de la compagnie

Stéphanie Decourteille commence sa formation en danse classique à l’âge de treize ans au Conservatoire de Marignane, puis au Conservatoire de Nice. En 1995, elle intègre EPSEDANSE à Montpellier où Rudy Bryans sera son maître en classique. Elle dansera aux Ballets de Liège, pour Bruno Agati et chez Accrorap dirigé par Kader Attou. En 2003, elle obtient le Diplôme de professeur d’État en danse contemporaine du Centre national de la danse à Lyon. Elle s’installe à Montréal en 2004 où elle multiplie les collaborations et forme de nombreux jeunes interprètes. En 2006, elle décroche un premier rôle pour l’un des courts-métrages du film Un Cri au Bonheur, celui réalisé par la cinéaste Manon Barbeau. Depuis 2010, elle enseigne aux artistes de cirque et aux patineurs artistiques.

Son solo, Vertiges, marque son retour sur scène en tant que chorégraphe et interprète en mars 2009 à Clichy-sous-bois, en France. Vertiges a également été présenté en mars et avril 2010 dans le cadre du spectacle d’ouverture du Festival Vue sur la relève de Montréal. Elle a remporté le prix du Public danse remis à l’occasion de ce festival, et s’est vu attribuée la résidence de création au Gesù pour créer une nouvelle pièce. Vertiges a été présenté en septembre 2010 à la Biennale OFF de la danse de Lyon. Stéphanie Decourteille était, pour l’occasion, la seule représentante de Montréal et du Québec aux Biennales IN et OFF.

Son court-métrage, Vertiges, a été sélectionné pour le Parcours Danse 2010 et pour le prestigieux Dancescreen 2010, le plus important festival de films de danse européen. Le film a été projeté, en plein cœur de Manhattan, lors du 39e Dance on Camera Festival de New York. Il a également été sélectionné et diffusé pour le 29e FIFA à Montréal, en mars 2011. En octobre 2011, Vertiges a été diffusé dans la rue de Maastricht pour l’événement BodyTalks organisé par Cinedans.

Contact