Jouer dehors / Saison 2019-2020

Abonnez-vous (RSS) Quoi de neuf?

  • Vendredi 6 juillet 2018
    7858

    Depuis déjà plus de 20 ans, La danse sur les routes du Québec (La DSR) multiplie les bonnes idées pour faire rayonner la danse hors Montréal. Impossible de passer sous silence l’initiative Jouer dehors, qui permet à des artistes établis ou de la relève d’offrir un spectacle conçu pour être présentée hors des salles conventionnelles depuis déjà 8 ans partout à travers le Québec. Une aide dont a pu bénéficier Emmanuel Jouthe, directeur artistique de Danse Carpe Diem, pour Écoute pour voir.

    Après avoir dansé avec plusieurs figures importantes de la danse contemporaine, Emmanuel Jouthe a cofondé la compagnie Danse Carpe Diem en 1995. C’est quatre ans plus tard que le chorégraphe et interprète devient l’unique directeur artistique. Dans le cadre de sa carrière, le passionné s’est démarqué par son intérêt pour les territoires scéniques qui sortent de l’ordinaire et le lien du public à la danse. Au nombre de ses œuvres marquantes, on compte Écoute pour voir (2008), Suites perméables (2015) et Chairs miniatures (2015).

    Écoute pour voir présente divers solos. En tête-à-tête, un danseur et un spectateur — munis d’écouteurs — peuvent vivre un moment artistique d’une haute intensité. Les options sont par contre multiples: un individu peut choisir de passer d’un danseur à un autre, ou de regarder le tout de loin. Cette œuvre était toute désignée pour bénéficier du programme Jouer dehors.«C’est un programme merveilleux, une plateforme fantastique. Jouer dehors a permis à la compagnie de présenter Écoute pour voir dans des sentiers moins communs ou conventionnels. Jouer n’aide pas seulement les artistes, ça aide une discipline», souligne Emmanuel Jouthe.

    Programme de perfectionnement professionnel aux multiples facettes, Jouer dehors offre aux artistes sélectionnés plus de 50 heures d’accompagnement individuel selon les besoins spécifiques de chacun. Plusieurs formations de groupe abordent également les réseaux de diffusion, le positionnement d’un spectacle, les temps forts de la diffusion, le cycle de vie des productions et la détermination du cachet. Dans le cas d’Emmanuel Jouthe, cette aide a notamment pris la forme de professionnalisation des outils de présentation d’Écoute pour voir: «La DSR nous a donné un coup de pouce pour préciser, formuler et imager notre proposition. Bref, à attirer efficacement l’attention des diffuseurs avec notre proposition. »

    Jouer dehors, littéralement

    Celui qui se passionne pour le développement de nouveaux publics est très conscient de l’apport de La danse sur les routes du Québec dans le paysage québécois de la danse. «Nous avons été très choyés par ce programme. Sinon, on n’aurait jamais pu aller jouer à Saint-Siméon ou Péribonka, par exemple. Jamais en 100 ans. Pour l’instant, la danse contemporaine n’attire pas assez de personnes en salle», indique l’artiste.

    C’est là que l’initiative Jouer dehors prend tout son sens selon Emmanuel Jouthe. «Dehors, on a accès à tout le monde. On va chercher le public. Les passants peuvent être touchés par ce qu’on propose. À l’extérieur, c’est convivial: peut-être qu’on pourra convaincre une personne de s’arrêter. Je pense que ça peut aiguiser la curiosité du public. C’est une excellente manière de prendre contact. De fil en aiguille, je suis convaincu que cet art se propage de la bonne manière.»

    Enthousiaste face aux perspectives de Jouer dehors, Emmanuel Jouthe est convaincu que cette initiative est là pour durer. «Je suis certain que ça fait déjà des adeptes. C’est un véhicule vraiment porteur, à l’image de la danse contemporaine. Nous sommes dans un milieu très réactif, très à l’affût des changements. La danse sur les routes du Québec en est la représentation parfaite.»

Formations à venir

  • S'initier à la diffusion en 5 étapes / Étape 4 : La préparation à la tournée
    20 – 21 mars 2019
  • S'initier à la diffusion en 5 étapes / Étape 3 : La négociation simplifiée
    18 – 19 janvier 2019
  • S'initier à la diffusion en 5 étapes / Étape 2 : La préparation à un événement contact
    12 – 13 décembre 2018
  • S'initier à la diffusion en 5 étapes / Étape 5 : Rédiger son texte promotionnel
    12 juin 2018 – 13 juin 2019

Plus de détails

Pour sa 9e édition, Jouer dehors présente une vaste sélection d’œuvres hors scène aux signatures chorégraphiques multiples. Artistes de la relève ou compagnies établies, tous vous convient à un rendez-vous avec la beauté du mouvement et la poésie du geste.

Présentation

Conçu et réalisé par La danse sur les routes du Québec, Jouer dehors est un programme de perfectionnement professionnel en diffusion de la danse. Il prend la forme d’un accompagnement individuel et collectif assidu, échelonné sur toute l’année. L’encadrement s’établit dans la transparence et tous les participants contribuent au partage des connaissances.

Depuis 2011, 38 compagnies ont présenté plus de 600 représentations dans 112 villes du Québec, de l’Ontario et de l’Europe. Elles ont acquis des compétences de mise en marché, de promotion et de négociation tout en structurant leurs organismes.

Services offerts:

  • Formations de groupe;
  • Accompagnement individuel;
  • Coordination du partage des ressources et de l’information;
  • Outils de promotion collectifs, dont une brochure et une vidéo promotionnelle;
  • Campagne de promotion collective auprès de 1000 programmateurs.