Dépêche

Lundi 5 novembre 2018
7869
Rose of Jericho par Skeels danse
Photo: Damian Siqueiros

Ancien danseur des Grands Ballets Canadiens de Montréal, Andrew Skeels impose aujourd’hui la marque d’un chorégraphe. Son approche en constante évolution s’est nourrie de son bagage classique, du contact improvisation ou du breakdance. Dynamique, musicale, tranchante, sa danse épate. Dans Rose de Jericho, Skeels utilise la plante du Moyen-Orient comme métaphore d’une pollinisation transculturelle, entre persévérance et renaissance. Dans un décor évocateur de ce lointain en mouvement, cette distribution éclectique de sept danseurs aux formations différentes offre une gestuelle forte et un hymne à la diversité.