Dépêche

Lundi 17 juin 2019
7897

Paule Beaudry passe le flambeau à Pierre-David Rodrigue

Paule Beaudry, directrice générale de La danse sur les routes du Québec (La DSR) depuis 2003, annonce qu’elle quittera ses fonctions à la fin du mois d’août 2019. «Cette décision n’a pas été facile à prendre: j’aime toujours autant ce que je fais et je me sens appréciée, explique-t-elle. J’ai choisi de transmettre la direction de l’organisme à ce moment-ci, car il est entre bonnes mains et la mission pour laquelle j’ai mis autant d’efforts continuera à s’épanouir pleinement. Je suis heureuse de tirer ma révérence, sachant que la sensibilité, l’intelligence et la capacité d’action de Pierre-David Rodrigue seront au service du milieu et des mandats de l’organisation.»

Le parcours de Paule Beaudry témoigne d’un engagement indéfectible envers la communauté artistique. À la tête de La DSR depuis 16 ans, elle a travaillé à la création et au financement d’un grand nombre de programmes qui contribuent à une plus large diffusion de la danse. Des initiatives qui continuent d’inspirer moult milieux et organisations bien au-delà de nos frontières. Parmi ses réalisations, mentionnons la création de Jouer dehors qui a permis l’émergence d’un nouveau circuit de diffusion pour la danse in situ, la transformation de Parcours Danse en une biennale internationale de cinq jours dédiée exclusivement à la danse d’ici, la réforme du programme de partenariat avec seize diffuseurs pluridisciplinaires du Québec ou encore la mise sur pied du premier répertoire en ligne de l’offre annuelle de spectacles de danse au Québec.

Visionnaire et entrepreneure dans l’âme, elle a réalisé avec succès trois cycles de planification stratégique, encadré des dizaines de partenariats au Québec, au Canada et à l’international, collaboré à l’avancement des enjeux du milieu par sa participation constante à des comités, tables de concertation et conseils d’administration, dont ceux du Conseil des arts et des lettres du Québec et de Compétence Culture.

À quelques mois de son départ, Paule Beaudry se dit extrêmement reconnaissante envers le conseil d’administration de La DSR qui lui a toujours accordé sa confiance, ses collaborateurs et partenaires ainsi que les artistes, diffuseurs et travailleurs culturels, «ces gens qui travaillent sans relâche à donner un sens au monde». Elle tient à souligner l’apport précieux des membres de son équipe qui, au fil des années, ont démontré un engagement exceptionnel. «Je quitte avec le sentiment du travail accompli, sensible au fait que celui-ci n’aurait pu se faire sans cette contribution généreuse de tous. Le milieu de la danse m’a littéralement transformée, tout autant que les personnes que j’ai côtoyées. Une immense gratitude m’habite.»

Nomination de Pierre-David Rodrigue

«Le conseil d’administration est heureux d’annoncer la nomination de Pierre-David Rodrigue à titre de directeur général de La danse sur les routes du Québec. Actif au sein de l’équipe depuis deux ans en tant que directeur général adjoint, monsieur Rodrigue a démontré ses grandes qualités humaines et de gestionnaire dans tous les projets qu’il a menés à bien pour l’organisation. Cette succession s’effectue de manière exemplaire et nous sommes convaincus qu’il saura apporter sa couleur à La danse sur les routes du Québec, dans la continuité du travail exceptionnel accompli par Paule Beaudry.»

Pierre-David Rodrigue insiste sur le fait que c’est avec fierté qu’il reprendra les rênes de La DSR pour faire rayonner la danse et la pensée des chorégraphes d’ici auprès d’un public grandissant. «C’est un privilège de marcher dans les pas de Paule Beaudry. Sans sa vision et son dévouement, l’organisme ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. Elle a mené avec succès plusieurs luttes pour faire une place à la danse, non seulement dans l’écologie de la diffusion, mais aussi dans la société québécoise. Je compte bien perpétuer ce travail avec rigueur et passion.»

Monsieur Rodrigue a siégé sur de nombreux conseils d’administration, notamment à Danse-Cité. Détenteur d’une maîtrise en gestion des entreprises culturelles de HEC Montréal et d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, il a fait ses armes au Conseil québécois de la musique, où il a, entre autres, mis en œuvre un plan d’action visant le développement des tournées et réalisé les Grands rendez-vous de la musique. Mentor à HEC Montréal, il a été conférencier sur les enjeux de la diffusion et a agi à titre d’expert invité au Comité de concertation sur les sorties scolaires en milieu culturel du Ministère de la Culture et des Communications (MCCQ) et du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Ses compétences ont également été mises à contribution par le Groupe de recherche sur le développement des publics de la Faculté de musique de l’Université de Montréal ainsi que dans le cadre de la mesure 111 du Plan culturel numérique du MCCQ portant sur les données des contenus culturels.

Depuis son arrivée à La DSR, monsieur Rodrigue a su être un agent de changement qui a favorisé l’implantation de pratiques inclusives pour les artistes visés par l’équité et il a mis sur pied un programme d’accompagnement pour les artistes autochtones et dits de la diversité. Il a aussi assumé un leadership rassembleur en créant le Laboratoire de développement des publics de la danse à l’aide du numérique et en initiant l’une des premières mutualisations de données de la danse au Québec.

En savoir plus sur l’organisme:

Facebook

Vidéo soulignant les 20 ans de La DSR:

Information:

Darlène Leonard, coordonnatrice des communications et du financement privé — dleonard@ladansesurlesroutes.com