Rapport annuel

Théâtre Hector-Charland Saison 2010-2011

Par la diffusion de spectacles, la Corporation Hector-Charland contribue au développement, au rayonnement et à la promotion de la culture d’ici et d’ailleurs. Élaborée dans un esprit de promotion de la diversité culturelle et artistique ainsi que dans une perspective de développement des publics, la programmation vise à stimuler l’activité culturelle dans la région en mettant la population en contact avec des productions artistiques de haute qualité. Ces nombreuses initiatives témoignent du désir de diversification, de renouvèlement et de fidélisation du diffuseur.

Avec comme motivation la culture, le public et la communauté, le développement de la danse repose sur de profondes réflexions inscrites dans une démarche de développement durable. L’accès à la culture, les principes de démocratie et d’équité sont au cœur de la mission de la Corporation. Plusieurs orientations témoignent de cet engagement à rapprocher culture et développement durable : la Semaine de la danse à Joliette, l’intégration de la danse au Festival de théâtre à L’Assomption, les activités de développement et de sensibilisation comme stratégie d’accès et d’intégration culturelle.

À travers la diffusion de spectacles et les actions en médiation culturelle, la Corporation Hector-Charland nourrit et soutient l’émergence d’artistes et de compagnies régionales, en plus de soutenir les artistes professionnels lors de la création de spectacles par l’accueil de résidence de création.

Le directeur général et artistique, Claude de Grandpré, et son équipe assistent au plus grand nombre possible de rencontres de programmation et d’échanges ainsi qu’aux événements majeurs des arts de la scène : Parcours Danse, Bourse RIDEAU, Festival Danse Canada, CINARS, etc.

Les bons coups de la saison 2010-2011

  • Dans le cadre de sa programmation estivale, la Ville de L’Assomption, en collaboration avec le Théâtre Hector-Charland, a présenté Le Bal Moderne (2e Porte à Gauche) l’été dernier. S’adressant à tous les résidents ainsi qu’aux camps de jour, ce fut un excellent moyen de rejoindre les jeunes en dehors de la structure scolaire. La participation fut intéressante malgré le mauvais temps.
  • Une rencontre toute spéciale a eu lieu dans le nouveau salon du Théâtre Hector-Charland, avec des élèves de ballet classique de la région et la Compagnie Marie Chouinard. Elles ont été particulièrement intéressées par les discussions sur la vie professionnelle des interprètes. La générosité des danseurs a contribué à démystifier bien des idées préconçues. Les adolescentes ont ensuite été complètement fascinées par le spectacle Orphée et Eurydice. Changer la forme et exploiter un nouveau lieu pour ce type d’activité a été profitable.
  • Pour faire suite au volet vidéo danse du dernier Parcours Danse, le Théâtre Hector-Charland a diffusé le film Chaudières, déplacements et paysages d’Alan Lake, en première partie du spectacle NU du fils d’Adrien danse. Une belle façon de juxtaposer deux médias abordant la danse à leur façon, et de présenter au public le travail du jeune chorégraphe. Une courte allocution sur les danseurs de NU a ensuite suivi. Cette lumière jetée sur les interprètes a permis de mieux les connaître avant de les voir sur scène. Il va sans dire que la rencontre après spectacle fut profonde et encore plus significative. Toujours dans le cadre de l’accueil du fils d’Adrien, le diffuseur a tenu dans son foyer, durant un mois, une exposition de photos du spectacle NU. En réalisant le projet avec la SPEC du Haut-Richelieu et le Théâtre de la Ville, le Théâtre Hector-Charland a pu offrir une exposition de grande qualité à ses visiteurs et une belle visibilité au spectacle.

Quelques chiffres…

  • 8 spectacles, 10 représentations, 1716 spectateurs
  • 16 activités de développement, 7550 participants
  • Un total de 9266 personnes touchées

… et des spectacles

  • Jack in a box de BJM - Les Ballets Jazz de Montréal, le 31 mars 2011, avec 0 spectateurs
  • Zip Zap Zoom de BJM - Les Ballets Jazz de Montréal, le 31 mars 2011, avec 282 spectateurs
  • Monsieur Bossbottes de Bourask, le 21 mars 2011, le 22 mars 2011, et le 23 mars 2011, avec 1734 spectateurs
  • Le Bal Moderne de La 2e Porte à Gauche, le 28 juillet 2010, avec 53 spectateurs
  • NU de Le fils d’Adrien danse, le 22 février 2011, avec 134 spectateurs
  • La complainte de Dulcinée de Dulcinée Langfelder & Cie, le 15 avril 2011, avec 82 spectateurs
  • Orphée et Eurydice de Compagnie Marie Chouinard, le 1 décembre 2010, avec 209 spectateurs
  • Locked up Laura de BJM - Les Ballets Jazz de Montréal, le 31 mars 2011, avec 0 spectateurs