Rapport annuel

Salle Pauline-Julien Saison 2010-2011

La directrice générale et artistique de la salle Pauline-Julien (SPJ), Diane Perreault, et son équipe font preuve d’un engagement soutenu envers le développement de la danse et de ses publics. Cela se traduit par l’accueil de compagnies en résidence, la programmation d’au moins trois spectacles par année (contemporains pour la plupart) et la mise en place de collaborations avec ses collègues-diffuseurs, des partenariats souvent structurants pour le milieu. La SPJ ouvre également ses portes aux artistes de la relève. Elle s’efforce enfin d’offrir des conditions de création, de production et de diffusion adéquates, sans perdre de vue l’importance pour sa communauté d’avoir une proximité avec les artistes.

Les bons coups de la saison 2010-2011

  • L’Atelier (Bouge de là) a bénéficié des acquis obtenus du développement effectué depuis des années auprès des écoles primaires. Aucun problème à vendre les cinq représentations de la pièce. Le cahier pédagogique de la compagnie et les 54 ateliers donnés grâce au programme Artiste à l’école ont été une plus-value de grande qualité. Preuve que les efforts conjugués d’une compagnie et d’un diffuseur, lorsqu’ils sont soutenus par des outils adéquats, donnent des résultats tangibles et significatifs.
  • Une formule duo, instauré pour promouvoir S’envoler (Montréal Danse et Création Caféine) et proposée à l’école de danse de Vaudreuil, a obtenu un très beau succès. Pour 20 $, les élèves bénéficiaient d’une classe de maître en plus de leur entrée au spectacle. Parmi les groupes accueillis, vingt d’entre eux, accompagnés de leur professeur, ont profité de la promotion. Une initiative prometteuse pour la fidélisation des publics.
  • La promotion de La Complainte de Dulcinée montre la diversité et l’originalité des actions culturelles de la Salle Pauline-Julien. Madame Langfelder a été invitée à écrire un mot aux spectateurs qui ont vu et aimé son spectacle Victoria en 2005. D’autre part, une promotion ciblée sur des groupes de femmes a été faite dans le cadre de la Journée de la Femme. Ensuite, une entrevue de dix minutes a été réalisée avec la chorégraphe avant la tenue d’une pièce de théâtre de la programmation. Enfin, un extrait de La Complainte… a été diffusé sur la page Facebook et l’écran promotionnel de la Salle.

Quelques chiffres…

  • 7 spectacles, 9 représentations, 1686 spectateurs
  • 67 activités de développement, 2700 participants
  • Un total de 4386 personnes touchées

… et des spectacles