Rapport annuel

Théâtre du Cuivre Saison 2008-2009

Le Théâtre du Cuivre a pour objectif de rendre la danse accessible à sa communauté. Ses choix artistiques sont guidés par la renommée de la compagnie et l’accessibilité des œuvres. De par son éloignement géographique, le Théâtre du Cuivre agit de concert avec ses collègues diffuseurs et ses partenaires du milieu de la danse. Dans la perspective du développement de la discipline, une personne-ressource assure le lien entre les œuvres et le public lors de l’accueil de chaque spectacle de danse.

Les bons coups de la saison 2008-2009

  • La représentation de la Stabilité des fluides de La fondation de danse Margie Gillis fut précédée d’un apéro-danse multidisciplinaire accueillant trois artistes-poètes locaux. Poésie, arts visuels et danse s’entremêlèrent dans le foyer du Théâtre où les trois performeurs firent découvrir leur univers respectif tout en métissant leur approche avec leur perception du travail de Margie Gillis devant un public surpris mais comblé face à cette forme artistique qui leur était peu connue.
  • Lors de sa venue au Théâtre du Cuivre, le chorégraphe Pierre-Paul Savoie offrit un atelier fort apprécié par douze artistes locaux. En deux heures, les participants découvrirent à quel point il est simple de se plonger corps et âme dans un personnage… il faut simplement y croire, s’en imprégner et dépasser nos limites. La grande disponibilité de l’artiste rendit l’expérience particulièrement agréable.

Quelques chiffres…

  • 2 spectacles, 2 représentations, 261 spectateurs
  • 4 activités de développement, 102 participants
  • Un total de 363 personnes touchées

… et des spectacles

  • Stabilité des fluides de Fondation de danse Margie Gillis, le 3 décembre 2008, avec 200 spectateurs
  • Diasporama de PPS Danse, le 24 février 2009, avec 61 spectateurs