Rapport annuel

Théâtre Centennial Saison 2008-2009

Chaque année, le Théâtre Centennial accueille une grande diversité de chorégraphes intermédiaires en provenance du Québec, du Canada et de l’étranger. La directrice, Luce Couture, souhaite provoquer la rencontre entre les artistes et sa communauté par l’accueil de résidences et par toute autre activité favorisant la transmission du point de vue de l’artiste.

Véritable ambassadeur de la danse dans sa région, le Théâtre Centennial fait acte de présence exemplaire aux rencontres et événements tels CINARS, Parcours Danse, CanDance, etc., afin d’être aux premières loges de la création contemporaine en danse. Les œuvres programmées par le Théâtre Centennial témoignent de la grande diversité de chorégraphes québécois et canadiens et introduisent des chorégraphes d’ailleurs, ayant une vision du monde éclatée et sensible aux préoccupations actuelles de la planète. Les œuvres de type interdisciplinaires sont privilégiées.

Les bons coups de la saison 2008-2009

  • La saison vit un fort achalandage aux spectacles destinés à un public scolaire, entraînant même l’ajout d’une représentation de Punto Ciego de Rubberbandance Group et d’une autre de Vieux Thomas et la petite fée de Bouge de là.
  • Des activités de développement auront permis de rejoindre un nouveau public. Comptons parmi celles-ci l’atelier de danse hip hop donné par le chorégraphe Ismaël Mouaraki à l’Université de Sherbrooke ainsi que l’exposition réalisée par une étudiante et présentant, dans le hall du Théâtre, les diverses interprétations du Sacre du printemps, dans le cadre de la venue de Daniel Léveillé Danse.
  • La couverture médiatique de PPS Danse prit une tournure intéressante en mettant en lumière le passage de la chorégraphie Mi un, ni d’eux de Luc Dunberry, un ex-Sherbrookois.
  • La représentation de Grande Théorie Unifiée des Productions LAPS s’accompagna d’un atelier avec deux de ses danseurs, auquel le groupe du nouveau programme danse du Cégep de Sherbrooke prit part. Un premier contact fort positif!
  • Bouge de là contribua à séduire les plus jeunes et à leur donner le goût de la danse en offrant 17 ateliers dans 6 écoles différentes, rejoignant ainsi un total de 452 élèves.

Quelques chiffres…

  • 8 spectacles, 11 représentations, 2367 spectateurs
  • 26 activités de développement, 839 participants
  • Un total de 3206 personnes touchées

… et des spectacles