Rapport annuel

Culture Trois-Rivières Saison 2008-2009

La vision artistique du développement de la danse à Trois-Rivières s’articule tout d’abord autour de la Politique culturelle de la Ville de Trois-Rivières. Les orientations que l’on retient pour le développement de la danse sont : accessibilité, participation, concertation, partenariat et soutien au développement des arts et des lettres. Dans ce sens, il est donc primordial d’offrir des œuvres artistiques diverses dans une même discipline et de pouvoir faire un amalgame d’œuvres contemporaines et d’œuvres de répertoire. En danse, cela se traduit par la présentation de spectacles qui peuvent être exclusivement en danse contemporaine, mais qui peuvent aussi toucher à divers genres tels que le ballet, les danses traditionnelles, le flamenco, le tango, les danses urbaines, etc.

Les bons coups de la saison 2008-2009

  • Quel beau moment que cette activité célébrant le passage de Margie Gillis pour la présentation de la Stabilité des fluides! Les quelques 80 jeunes de deux écoles offrant une concentration danse furent réunis le temps d’un atelier. Pour contribuer à la richesse des échanges, un guide pédagogique fut préparé par l’agente de développement de la Maison de la culture et fut remis à l’avance aux élèves afin d’amorcer leur réflexion et de connaître davantage le parcours de l’artiste. Il importait de créer un moment fort : pari réussi!
  • Une affiche créée spécialement pour promouvoir la série de danse permit d’offrir aux spectacles une visibilité accrue sur une plus longue période et de mieux faire connaître les avantageux forfaits.
  • Sentant que le public de la poésie était susceptible de s’intéresser à la danse, l’agente de développement se donna comme mission d’allier les deux disciplines. Mettre des mots sur l’innommable; tel est le défi qui fut posé à trois poètes de la région lors du passage de PPS Danse avec Diasporama. Les poètes sélectionnés s’approprièrent d’abord la démarche du chorégraphe, assistèrent au spectacle et présentèrent leurs textes aux autres spectateurs lors de la rencontre après le spectacle. Leur présence à la discussion permit d’apporter une autre dimension aux propos de l’artiste.
  • L’heure du conte accompagna la présentation de Vieux Thomas et la petite fée de Bouge de là et un atelier de danse créative fut offert aux tout-petits. Ces deux activités favorisèrent l’écoute des enfants en plus de les rendre plus disponibles à la compréhension du travail des artistes.
  • Une autre belle rencontre réunit le chorégraphe Harold Rhéaume et près de 80 élèves inscrits à une concentration danse nouvellement mise sur pied. Les échanges s’élevèrent à un niveau impressionnant et des interprétations très inattendues furent émises par les jeunes. La grande générosité de l’artiste fit de l’activité un franc succès qui vit même la discussion déborder de la plage horaire initiale!

Quelques chiffres…

  • 5 spectacles, 6 représentations, 816 spectateurs
  • 9 activités de développement, 521 participants
  • Un total de 1337 personnes touchées

… et des spectacles