Spectacle

  • Design graphique: Jeremy Gordaneer

    Photo: Thierry Francis

Contact

Représentations

  • La danse sur les routes du Québec
    • 23 novembre 2011, 18h00
  • La danse sur les routes du Québec
    • 24 novembre 2011, 18h00
  • La danse sur les routes du Québec
    • 25 novembre 2011, 18h00
  • Durée totale: 60 min
  • «Ceci est l'histoire de comment ma famille est arrivée au Canada… Ceci n'a rien à voir avec comment ma famille est arrivée au Canada.»

    Le passé, représenté par nos souvenirs, n'est pas un portrait clair et unidimensionnel d'événements réels, mais une composition multidimensionnelle comprenant différentes couches d'interprétation. Peut-on vraiment savoir toute la vérité?

    Inspiré par l'histoire «mythique» de la fuite de mon grand-père de l'Estonie, alors qu'il doit faire face, par une vision singulière, à la quête impossible qui se révèle à lui, Myths and Machines explore la nature d'un homme dans un monde qui n'est jamais aussi clairement défini que ce qu'on nous raconte. L'homme… Le héros, immergé dans un monde qu'il s'est lui-même créé, tente de comprendre la condition humaine par le passé qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui.

    Va-t-il être entraîné à la folie par les répercussions de son voyage, ou s'il va trouver la rédemption?

    • Année de création: 2011
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Peter Trosztmer
    • Interprète(s): Peter Trosztmer
    • Concepteur(s): Assistance à la création: Thea Patterson; Éclairages: Ramus Silvest; Musique: Jean-Sébastien Durocher; Scénographie: Jeremy Gordaneer; Dramaturgie: Lois Brown; Recherche musicale: Eric Craven.

    Myths and Machines est à la fois un spectacle de danse et une installation qui combine mouvement, théâtre et des sculptures/instruments faits de matériaux recyclés et de moteurs (machines). Des sons sont créés à partir de ces sculptures et seront manipulés pour créer une trame sonore. Le spectacle a été créé afin d'être présenté autant dans les contraintes d'un théâtre que dans un espace urbain spécifique (juin 2012). Les machines de guerre ont poussé les gens à quitter leurs pays et ce sont des machines industrielles qui les ont accueillis à leur arrivée dans cette nouvelle terre d'accueil. Les vieilles usines pleines de métaux rouillés et de blocs de ciment sont remplies des fantômes des temps passés qui créent une atmosphère propice à la présentation de cette pièce.

    Mise à jour: 21 novembre 2011