Spectacle

  • Céline Cassone et Christian Denice.

    Photo: Raphaëlle Bob Garcia

Contact

Représentations

  • CINARS
    • 19 novembre 2014, 20h20
  • CINARS
    • 20 novembre 2014, 13h20
  • CINARS
    • 20 novembre 2014, 20h20
  • Durée totale: 36 min
  • S’appuyant sur une création musicale originale des frères Grand, influencée par la musique traditionnelle amérindienne (chants de gorge, bruits de vagues, bruissements du vent, cris des outardes, grondements, roulements), la nouvelle création de Rodrigo Pederneiras pour les BJM est une ode à la résilience, un hommage discret aux peuples autochtones et à leur legs musical et culturel. Les thèmes de la confrontation, du choc des cultures, des rapports de force entre dominant et dominé et de l’appartenance collective traversent cette oeuvre. Directe, authentique, brute, la danse est livrée à corps éperdus. Ici l’ensemble fait littéralement corps, suggérant par sa force d’impact, l’idée d’une fuite, d’une migration humaine. Dans un même élan, emportés par le rythme implacable de la musique, les danseurs expriment le drame et la force, l’urgence et la déchirure. Sans aucune accalmie, jusqu’au paroxysme. Jusqu’à exorciser un trop-plein de pulsions et de tensions.

    • Année de création: 2014
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Rodrigo Pederniaras
    • Interprète(s): 14 artistes-interprètes de la compagnie.
    • Concepteur(s): Direction artistique : Louis Robitaille; Chorégraphie : Rodrigo Pederniaras; Musique : Les Frères Grand; Éclairages : Gabriel Pederneiras; Conception des costumes : Kristin Hoffmann; Première mondiale : Novembre 2014, Boston, États-Unis.
    Mise à jour: 28 octobre 2016