Spectacle

  • Lourdes Gracia et James Gregg

    Photo: Nicole Rivelli
  • Photo: Jean Tremblay
  • Photo: Jean Tremblay
  • Photo: Jean Tremblay
  • Durée totale: 71 min

Description du spectacle: Le spectacle est composé de deux pièces principales: MAPA du chorégraphe brésilien Rodrigo Pederneiras et Les Chambres des Jacques de l’Albertaine Aszure Barton. Au-delà du simple divertissement, Louis Robitaille a souhaité rendre hommage à l’art du mouvement et aux formidables potentialités que recèlent le corps et l’âme humaine. C’est une invitation à laisser de côté le quotidien et ses aléas et à célébrer la beauté qui est en chaque être humain.

  • MAPA

    MAPA, représentation synoptique au vocabulaire riche, bigarré et dense, consigne, dans les méandres impulsifs et impétueux du mouvement, toute la maturité et virtuosité chorégraphiques de Rodrigo Pederneiras ainsi que l’héritage vivant de Grupo Corpo, compagnie brésilienne reconnue internationalement.

    • Année de création: 2005
    • Durée: 35 min
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Rodrigo Pederneiras
    • Interprète(s): Chrisitna Bodie, Katherine Cowie, Nicholas Daum, Youri de Wilde, Sophie-Estel Fernandez, Eira Glover, James Gregg, Sara Harton, Robert Knowles, Andrew Murdock, Shamel Pitts, Audrey Van Herck.
    • Concepteur(s): Conception des costumes: Anne-Marie Veevaete; Conception des éclairages: Daniel Ranger d'après Pedro Pederneiras; Musique: Uakti - Marco Antonio Peña Araújo; Scénographie: Fernando Velloso.
    Mise à jour: 29 septembre 2009
  • Les Chambres des Jacques

    Les Chambres des Jacques propose une forme de dialogue entre la chorégraphe et les danseurs, une exploration presque interactive, axée sur une dimension humaine qui oscille entre le quotidien et le grotesque, entre le banal et l’inattendu. Une chorégraphie acclamée par la critique et le public lors de sa récente tournée internationale. Pour permettre l’éclosion de cette «vraie vie» dans le corps de ses danseurs, Aszure Barton dit avoir transformé les studios de danse en un véritable asile de paix, de fous ou de combats, un lieu de tous les possibles, d’où émerge une matière souvent brute, authentique, à la fois intime et universelle. Sur un ton mi-lyrique, mi-désinvolte et à une cadence parfois à couper le souffle, cette nouvelle oeuvre intimiste célèbre également la vie à travers sa riche trame sonore. Explorant l’individu sous toutes ses facettes et jusqu’au coeur de son «animalité», Aszure Barton tisse sa toile à partir des petits tics personnels relevés pêle-mêle entre les mouvements des danseurs, ou encore, des multiples détails qui composent leur personnalité.

    • Année de création: 2006
    • Durée: 36 min
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Aszure Barton
    • Interprète(s): Christina Bodie, Antonios Bougiouris, Kevin Delaney, Alyssa Desmarais, Alexandra Gerchman, James Gregg, Andie Masazza, Morgane Le Tiec, Brett Taylor, Alfredo Garcia Gonzalez, Youri de Wilde, Céline Cassone, Alexander Hille.
    • Concepteur(s): Assistante de la chorégraphe: Ariel Freedman; Conception des costumes: Anne-Marie Veevaete; Réalisation des costumes: François DeSerres;Conception des éclairages: Daniel Ranger; Musique: Gilles Vigneault, Antonio Vivaldi, Les Yeux Noirs, The Cracow Klezmer Band, Alberto Iglesias.
    Mise à jour: 18 novembre 2011