Spectacle

  • Photo: Daniel Richard
  • Photo: Mickaël Pineault

Contact

  • Après Là-bas, le lointain, Ravages et Les caveaux, Alan Lake poursuit son approche multidisciplinaire en faisant dialoguer son langage chorégraphique et sa sensibilité aux arts visuels dans une pièce pour 9 danseurs et un musicien «live». Inspiré par Le Radeau de la Méduse de Géricault et l’état d’urgence vécu par les naufragés dans la célèbre peinture. Le cri des méduses prend place dans un lieu inventé afin de nous propulser dans un onirisme terrifiant. Une danse physique à fleur de peau comme un rituel païen, bousculée par les images d’une scénographie puissante. Le cri des méduses est un rêve éveillé, une danse de (sur)vie.

    • Année de création: 2017
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Alan Lake
    • Interprète(s): David Rancourt, Esther Rousseau-Morin, Fabien Piché, Louis-Elyan Martin, Kimberley de Jong, Geneviève Robitaille, Josiane Bernier, Jean-Benoit Labrecque, Odile-Amélie Peters.
    • Concepteur(s): Compositeur : Antoine Berthiaume; Scénographie : Marilène Bastien; Répétitrice : Annie Gagnon; Direction technique : Antoine Caron; Direction de production : André Houle
    Mise à jour: 28 novembre 2017