Spectacle

  • Isabelle Arcand, Sophie Breton, Bradley Eng, Jean-Benoit Labrecque, Peter Trosztmer

    Photo: Raphaël Ouellet
  • Isabelle Arcand

    Photo: Raphaël Ouellet
  • Virginie Brunelle

    Photo: Anne-Marie Baribeau

Contact

  • Durée totale: 70 min
  • Fresque vivante de la société actuelle, amalgamant beauté et laideur comme elles s’y côtoient, Les corps avalés dépeint ces femmes et ces hommes fatigués et aspirés dans un chaos socio-politique. C’est la conjonction de la détresse et de l’espoir, de la bestialité et de la compassion. Dans un univers palpable d’instinct de survie, c’est également un questionnement sur le lègue et le rôle de l’humain sur la terre. Ce sont des êtres à fleur de peau, pataugeant dans ce règne sauvage, tentant de s’abstraire de leur égo poisseux, pour enfin croître auprès et avec les autres. Cette pièce a la volonté de parler de nous, de vous, d’eux, qui parfois conscients, parfois aveuglés, oublient l’ouverture sur l’autre. C’est nous qui, prisonniers par l’étroitesse des frontières et éblouis par la luxure, fuyons l’idée d’une collectivité rassemblant l’ensemble des êtres vivants à l’état mondial.

    • Année de création: 2019
    • Public cible: Adulte
    • Chorégraphe(s): Virginie Brunelle
    • Interprète(s): Isabelle Arcand, Sophie Breton, Bradley Eng, Claudine Hébert, Chi Long, Milan Panet-Gigon, Peter Trosztmer
    • Concepteur(s): Costumes : Elen Ewing; Éclairages : Alexandre Pilon-Guay; Musique : Quatuor Molinari (Pierre-Alain Bouvrette, Olga Ranzenhofer, Antoine Bareil, Frédéric Lambert); Scénographie : Marilène Bastien; Conception sonore : Ben Shemie; Sonorisateur : Jean-François Gagnon; Dramaturgie : Gabriel Charlebois-Plante; Direction de production : Dominique Bouchard; Direction technique : François Marceau; Répétitrice : Isabelle Poirier; Photos : Raphaël Ouellet; Texte : Danse Danse
    Mise à jour: 22 octobre 2019