Spectacle

  • Lucie Grégoire

    Photo: Angelo Barsetti
  • Isabelle Poirier

    Photo: Sylvie-Ann Paré
  • Lucie Gregoire (chorégraphe)

    Photo: Angelo Barsetti

Contact

  • Durée totale: 60 min
  • En 2016, Lucie Grégoire Danse célébrait son 30e anniversaire à l’Agora de la danse avec la recréation du solo Les Choses dernières (1994), interprété par Isabelle Poirier ainsi qu’une exposition rétrospective. Librement inspiré du roman Le voyage d’Anna Blume de Paul Auster, ce solo était également en tournée en 2018 au Vancouver International Dance Festival et au La MaMa Moves! Dance Festival, à New York. Dans Les Choses dernières, une femme émerge de la nuit, comme d’un territoire caché, obscur. Ses gestes scrutent le temps. Son corps demeure fugitif, à la limite de la transparence. Au «pays des choses dernières», où tout se désintègre, elle poursuit son errance, habitée par l’urgence de vivre. Les lumières d’Alain Lortie et la musique de Robert M. Lepage épousent la danse, enveloppant la scène d’une atmosphère cinématographique, empreinte d’une sensualité à la fois voilée et exacerbée. En 2017, la Fondation Jean-Pierre Perreault a réalisé une Boite chorégraphique sur Les Choses dernières, reconnaissant l’importance de l’œuvre au sein du patrimoine chorégraphique québécois.

    • Année de création: 2016
    • Public cible: Grand public
    • Chorégraphe(s): Lucie Grégoire
    • Interprète(s): Isabelle Poirier
    • Concepteur(s): Costumes : Angelo Barsetti; Éclairages : Alain Lortie, remaniés par Marc Parent; Musique : Robert M. Lepage; Scénographie : Hélène Lussier, remaniée par Angela Rassenti.
    Mise à jour: 11 octobre 2018