Spectacle

  • Rhodnie Désir et Daniel Bellegarde

    Photo: David Fabrega
  • Rhodnie Désir

    Photo: Guillaume Briand
  • Rhodnie Désir

    Photo: Guillaume Briand
  • Guillaume Briand

    Photo: Guillaume Briand
  • Rhodnie Désir

    Photo: Guillaume Briand
  • Rhodnie Désir et Daniel Bellegarde

    Photo: Guillaume Briand

Contact

  • Rhodnie Désir (chorégraphe indépendante)
Avis: Cette fiche est en processus de mise à jour.
  • Durée totale: 50 min
  • «...The piece explored the “psychic” notion of homeland, and she displayed an articulate movement quality as her dance took her from factory floor to immigrant ship and beyond.» - The Rover, juin 2013

    POUR DÉSIR, L’ÉTHYMOLOGIE DU MOT BOW’T (BATEAU), S’INSPIRE DU MOT «BOW» QUI SIGNIFIE EN ANGLAIS S’INCLINER, MAIS QUI DÉSIGNE ÉGALEMENT LA PROUE D’UN NAVIRE.

    À son tour, BOW'T marque le pont entre l'histoire et l'actualité de ces êtres migrants volontairement ou involontairement. Sur scène, trois bancs de bois, des bateaux suspendus et un percussionniste reconnu (Daniel Bellegarde) accompagnent cette soliste qui fait évoluer l’espace tant de manière candide que narrative. Chants, poésie, rythme et danse contemporaine marqueront le tremblement de ces voyages pas comme les autres, tout en conservant l’espace de lumière qui permet de s’accrocher à la vie. Un miroir entre l’humain qui fut enchainé et déporté contre son gré et celui qui a choisi de plier bagages; mais qui garde toujours dans son espace secret l’ancrage d’une terre du passé.

    L’artiste tiens à remercier le GESÙ-Centre de créativité pour la résidence de création ainsi que Zab Maboungou/Compagnie Danse Nyata Nyata, pour leurs studios.

    • Année de création: 2013
    • Public cible: Grand public
    • Avec: Rhodnie Désir et Daniel Bellegarde
    Mise à jour: 25 novembre 2013