Spectacle

  • Photo: Chris Randle
  • Photo: Chris Randle
  • Photo: Chris Randle

Contact

Représentations

  • Théâtre Centennial
    • 25 janvier 2011, 20h00
  • Agora de la danse
    En codiffusion avec Tangente
    • 3 février 2011, 19h30
  • Agora de la danse
    En codiffusion avec Tangente
    • 3 février 2011, 20h00
  • Agora de la danse
    En codiffusion avec Tangente
    • 4 février 2011, 19h30
  • Agora de la danse
    En codiffusion avec Tangente
    • 5 février 2011, 19h30
  • Agora de la danse
    En codiffusion avec Tangente
    • 6 février 2011, 16h00
  • Odyscène
    • 6 mars 2011, 20h00
  • Durée totale: 58 min
  • Cette soirée comprendra quatre solos basés sur la série de poèmes de T.S. Eliot intitulée Four Quartets: Burnt Norton, East Coker, The Dry Salvages, Little Gidding. Chaque poème est une réflexion sur la nature même du temps et de son influence sur la condition humaine. Ce projet a permis à Deborah Dunn de développer davantage la relation, qui existe déjà dans son travail et qui la fascine, entre les mots et le mouvement. La chorégraphie de Dunn embrasse l'imaginaire et l'abstraction des pièces d'Eliot, son style lyrique et architectural serpentent à travers la musicalité du langage, et vont à la rencontre de la grâce et du pouvoir des mots. Le spectacle donne aux méditations d'Eliot sur le temps et la substance d'être, une humanité à la fois moderne et contemporaine. Les conflits de la vie imparfaite de l’auteur et la guerre de son époque (la deuxième guerre mondiale) nourriront la création des tableaux de l’œuvre et éclaireront la chorégraphe sur l’interprétation des solos. Avec Four Quartets, la chorégraphe s’éloigne du genre narratif qui a dominé son imagination depuis quelques années. Four Quartets présentera un monde contemplatif, moderne et formel, tout en conservant la sensualité et l’humour caractéristiques de son travail.

    Inspirée par la poésie de T.S. Eliot, la pièce Quatre quatuors de Deborah Dunn est riche de sens, réalisée avec art et interprétée de manière exquise. Je la considère un classique canadien. Paula Citron, The Globe and Mail

    • Année de création: 2009
    • Public cible: Adulte
    • Chorégraphe(s): Deborah Dunn, Élisabeth Pouliot-Roberge
    • Interprète(s): Deborah Dunn
    • Concepteur(s): Costumes: Deborah Dunn et Josée Gagnon; Éclairages: James Proudfoot; Musique: David Cronkite, Dino Giancola, Diane Labrosse, Gaétan Leboeuf; Dramaturge: Dean Makarenko
    Mise à jour: 29 novembre 2012