Yesenia Fuentes

MÉMOIRE D’UN CORPS À TRAVERS LE TEMPS

Disponible à la tournée pour les saisons: 2024-25, 2025-26, 2027-28

Crédit photo

Interprète(s) sur la photo: Gabrielle Desgagnes, Sophie Qin, Lou Amsellem, Isabelle Sue, Marianne Lynch

Photographe: David Wong

Création

2023

Durée

50 min.

Nombre d’interprète(s)

5

Public(s) cible(s)

Adulte, Jeunesse (13 ans et plus)

Mots-clés

Contemporain, Danse-théâtre, En salle, OFF Parcours Danse 2023

Description

« Mémoire d’un corps à travers le temps » est une œuvre de danse mettant en lumière cinq femmes.. Cette pièce s’articule autour des souvenirs sensoriels de la chorégraphe colombienne Yesenia Fuentes sur ses expériences vécues de violence dans son pays avant son immigration au Canada et la transformation somatique qui s’est produite au cours des 20 années qui ont suivi son départ. Dans cette œuvre, les corps collectifs et individuels et la matérialité des objets domestiques collaborent avec un vaste paysage sonore et un design industriel évocateur pour explorer la possibilité de guérir les traumatismes incarnés collectivement et individuellement par des actes de joie, de transformation, d’autonomie et de solidarité.

« Mémoire d’un corps à travers le temps » implique un éventail de travaux d’ensemble, d’explorations en solo, de conception d’éclairage austère et poétique et d’une collaboration avec des objets domestiques (une table pliable, des chaises et une corde à linge) pour explorer comment le temps agit sur et à travers les activités collectives et les corps individuels. La recherche chorégraphique est ancrée dans l’histoire et le temps puisqu’elle concerne le lieu, le corps, la mémoire ainsi que l’espace physique et métaphysique.

L’ouvrage pose des questions telles que : Comment les femmes ayant subi une violence systémique peuvent-elles s’entraider pour contenir et libérer leur chagrin ? Le temps, le calme et la solidarité peuvent-ils être des baumes pour nos blessures, une source de lumière, de possibilité et d’espoir ? Comment le traumatisme de la violence se propage-t-il à travers le corps et comment l’acte radical d’écoute peut-il ouvrir la voie à un changement révolutionnaire ? Comment retrouver l’autonomie après la manipulation de l’État ? Quelle est la relation entre la force et la douceur ? Comment la mémoire et les paysages oniriques peuvent-ils être un lieu de connaissances partagées ? Comment les organismes individuels et collectifs traitent-ils la violence nationale et est-il possible, dans la durée, de s’en libérer ?

Les valeurs de Yesenia de douceur radicale, de prise de risques, de collaboration et de persévérance conduisent à un processus qui centre autour de l’humanité, de la profondeur, de la connexion, de la beauté dans la simplicité et qui garantit la communauté comme un acte de résistance et de joie.

Chorégraphe(s)

Yesenia Fuentes

Crédits

Interprètes: Sophie Qin, Lou Amsellem, Isabelle Sue, Marianne Lynch, Olivia Jaen

Lumières: Stéphane Menigot

Costumes and Scénographie: Lorena Trigos

Musique Original: Bye Parula

Conseiller artistique: Louise Bedard

Direction et Chorégraphie: Yesenia Fuentes

Contact

Yesenia Fuentes
15146633267
Play Video

Désolé!

L’organisation sélectionnée n’est pas
membre de La danse sur les routes.