Représentation de De la glorieuse fragilité
le 6 décembre 2022

De la glorieuse fragilité
Interprète(s) sur la photo :
Fabien Piché, Odile-Amélie Peters, Rodrigo Alvarenga-Bonilla, Léa Ratycz-Légaré

Photographe :
David Cannon

Année de création

2018

Durée

60 min.

Description

Karine Ledoyen est allée à la rencontre d’une vingtaine de danseurs professionnels afin de recueillir leurs témoignages sous la forme d’entrevue. « Je croyais commencer un travail autour du deuil et en guise de point de départ je souhaitais m’inspirer de récits de danseurs qui ont quitté la danse. Après avoir écouté l’ensemble des entrevues des danseurs de différentes générations tant de ballet, de contemporain que de la danse sociale, j’ai réalisé que le sujet qui en ressortait avant tout, était celui de la célébration de la danse. » Les entrevues ont représenté la porte d’entrée de cette nouvelle création. Elles sont devenues une matière sonore et visuelle pour le spectacle en plus de développer une trame narrative en résonance avec les danseurs sur scène. C’est dans la relation entre les témoignages enregistrés et la présence des danseurs sur scène que se déploie une dramaturgie plurielle. Un jeu de va-et-vient entre le réel et la fiction qui fait écho au-delà de la danse. Agente diffusion La Tribu – Suzie Larivée

Désolé!

L’organisation sélectionnée n’est pas
membre de La danse sur les routes.