Réservez la date! Parcours danse 2023

27 novembre au 1er décembre 2023, c’est PARCOURS DANSE!

 Nous vous présentons Eruoma Awashish, créatrice du visuel de Parcours danse 2023!  

Avec  l’œuvre Matisiwin nimiwin, la danse de la vie, en langue Atikamekw, cette édition de Parcours Danse annonce « la continuité, le cycle, le mouvement et l’évolution. Comme dans les pow wow, les battements du cœur nous rassemblent ». 

Eruoma Awashish est de la nation Atikamekw Nehirowisiw et a grandi dans la communauté d’Opitciwan. Elle est mère, artiste et engagée pour sa nation. Elle est maintenant établie au Pekuakami (Lac-Saint-Jean) et son atelier se trouve dans la communauté Ilnu de Mashteuiatsh.

Elle est détentrice d’un baccalauréat interdisciplinaire en art de l’Université du Québec à Chicoutimi. Elle s’intéresse à la peinture, à l’installation, à la performance, à la vidéo, à la sérigraphie et à la danse traditionnelle. Sa démarche artistique empreinte de spiritualité et vise à créer des espaces de dialogues pour favoriser une meilleure compréhension des cultures des Premières Nations. La décolonisation du sacré est au cœur de sa pratique.

Merci Eruoma, de faire partie de cette édition de Parcours Danse!

NOMBRE RECORD DE CANDIDATURES!

L’appel de projets pour faire partie de la sélection officielle de Parcours Danse a pris fin le 1er février dernier. La DSR voudrait remercier tous les artistes, collectifs, compagnies qui ont soumis leur candidature. Le prochain mois sera dédié à l’évaluation des nombreux dossiers, dans le but d’annoncer les récipiendaires au début du mois d’avril prochain!

 

RÉSERVEZ LA DATE: 27 novembre au 1er décembre 2023, c’est PARCOURS DANSE!

Malgré les nombreux défis auxquels nous faisons encore face, les artistes sont de retour sur scène. Les agent.e.s, les compagnies et les diffuseurs sont en pleine discussion pour planifier la suite, à laquelle nous assistons fort heureusement en vrai. Ce prochain chapitre, nous espérons le vivre devant un public nombreux, à la hauteur du talent québécois et des moyens qui nous sont donnés pour que naissent des œuvres aux signatures fortes, qui engendreront des rencontres entre la danse et les communautés. C’est avant tout l’humanité de notre milieu, la richesse de notre écologie et le travail d’équipe qui me donnent le courage de mettre en place la prochaine biennale.

À l’image de nos multiples identités, je rêve d’une édition colorée, d’heureuses retrouvailles, d’espaces de discussions, de moments en famille. J’imagine des gens d’ici et d’ailleurs engagés, à l’écoute et réceptifs des nouveautés proposées. J’encourage le respect de soi et de son horaire, les siestes impromptues, le café et le party mais surtout, j’ai confiance en une danse québécoise encore plus visible sur nos territoires, en synergie avec l’ici et l’ailleurs, pour les années à venir…

Déjà en pleins préparatifs, mes collègues extraordinaires, nos partenaires fidèles et moi-même font déjà de leur mieux pour vous faire vivre des moments inoubliables. Ce ne sera pas évident, vous êtes exigeant.e.s :)… mais c’est exactement pourquoi nous réussissons toujours à créer, ensemble, un tel événement!

 

Annie-Claude Coutu Geoffroy
Directrice de Parcours Danse, du développement territorial et international

Désolé!

L’organisation sélectionnée n’est pas
membre de La danse sur les routes.